Pixabay et ses images gratuites libres de droits : comment les utiliser ?

Pixabay images gratuites

Lorsque vous écrivez un roman, vous aurez forcément besoin d’images gratuites et libres de droits. Il y a bien sûr des photos avec des licences spécifiques, il faut alors les acheter parfois une petite fortune. Toutefois, Pixabay propose une base de données très intéressante avec près de 1,8 million d’images gratuites. Vous pourrez dénicher des versions « paysage » ou « portrait » et même des vidéos.

Qu’est-ce qu’une image libre de droits chez Pixabay ?

Que ce soit pour illustrer un livre, créer la couverture comme celle d’une rose en Enfer ou pour sublimer les pages de votre site d’auteur, vous devez choisir des images. Certains optent pour le fait maison, vous êtes alors certain à 100 % que les photos peuvent être utilisées puisque vous êtes l’auteur. Par contre, lorsque vous optez pour quelques clichés sur Internet, la mention « libre de droits » est indispensable.

  • Cette mention concerne les photos, les textes, les vidéos ainsi que les musiques, vous ne devez donc pas payer l’auteur.
  • Les photos libres de droits sont souvent gratuites comme sur Pixabay, mais elles peuvent aussi être payantes en fonction de l’utilisation.
  • Vous pouvez par exemple ajouter une autorisation concernant l’usage notamment pour des fins commerciales, une protection juridique…
  • Vous pouvez repérer les images gratuites de Pixabay grâce à la licence Creative Commons qui est déclinée en plusieurs versions.
  • Lorsque vous utilisez les photos, vous n’êtes pas contraint de mentionner le photographe ni de réaliser un lien vers sa collection de clichés.

Quelles sont les différentes licences Creatives Commons ?

Même sur Pixabay, la vigilance est de mise, car il n’est pas toujours possible d’agir comme vous le souhaitez. Je vous conseille de ne pas utiliser les yeux fermés les photos gratuites que vous pourrez dénicher sur cette plateforme ou encore Pexels. Je vous recommande de regarder les licences, vous aurez ainsi toutes les informations pour être certain de les utiliser à bon escient sans avoir la crainte de recevoir plus tard une mise en demeure.

  • La Creative Commons Zero connue sous l’appellation CCO est la licence la plus simple, vous pouvez modifier, copier ou encore distribuer la photo que ce soit pour votre usage personnel ou commercial.
  • La Creative Commons Attribution appelée CC BY propose pratiquement les mêmes fonctions, mais vous devez impérativement mentionner l’auteur, mettre en valeur un lien vers l’image et surtout révéler les modifications apportées.
  • La Creative Commons Share Alike appelée CC BY-SA vous permet de diffuser l’image, mais vous devez reprendre cette licence CC ou une autre qui reprend les mêmes contraintes.
  • La Creative Commons Non Commercial appelée CC BY NC est restrictive puisque vous ne pouvez pas utiliser l’image pour des usages commerciaux sans avoir demandé l’autorisation au photographe.

Pour la mise en avant du roman « l’enquête aux portes de l’Enfer », j’ai utilisé la photo de la forêt. Avec Photoshop, il a fallu quelques minutes pour ajouter des calques et l’assombrir afin de l’associer plus aisément à l’univers du livre. Sur le côté droit, vous pouvez découvrir plusieurs mentions à savoir le nom de l’auteur : Bertvthul, mais il y a également la licence : libre pour usage commercial et pas d’attribution requise. Vous pouvez donc la télécharger gratuitement. Vous aurez même quelques informations relatives à la photo : le type, la résolution, la création (31 mai 2014), la date de téléchargement (le 22 juin 2015), la catégorie, le nombre d’affichages et les téléchargements.

L'enquête aux portes de l'Enfer

Les critères pour rechercher des images gratuites sur Pixabay

Vous savez désormais comment repérer les images gratuites sur le site de Pixabay, vous devez vous familiariser avec les critères. Ces derniers rendent la recherche beaucoup plus simple, car la base de données est très étoffée. Si vous devez parcourir les centaines de milliers de clichés, vous aurez des difficultés pour dénicher la perle rare. Vous avez déjà plusieurs catégories : photos, illustrations, vecteurs et vidéos. Vous cliquez sur la zone dédiée à votre recherche puis au niveau du moteur au centre de la page, vous pouvez à nouveau cliquer sur « Photos » pour avoir un menu déroulant. Pixabay propose alors plusieurs options supplémentaires afin d’affiner votre requête. Sinon, vous inscrivez un mot en français ou en anglais pour avoir un choix beaucoup plus important.

  • C’est une astuce très sympathique, car les résultats sont plus nombreux avec des mots en anglais.
  • Vous choisissez ensuite l’orientation comme le paysage ou le portrait.
  • La catégorie, cette rubrique est très étoffée, elle vous permet de trouver plus aisément la photo de votre choix.
  • Bien sûr, la taille est primordiale surtout pour la création d’une couverture de livre, vous devez opter pour une largeur de 1500 pixels avec une résolution de 300 dpi.
  • Vous choisissez les couleurs dominantes pour votre image gratuite, le noir et blanc ou le transparent.

Grâce à ces filtres, Pixabay vous propose une sélection et vous pouvez ensuite télécharger les images gratuites et libres de droits que vous souhaitez. Il est généralement possible de choisir la taille : 640x 426, 1280×853, 1920×1280 ou encore 3456×2304 avec un format JPG puisqu’il est universel. Si vous savez utiliser avec macOS ou Windows une capture d’écran, cela est aussi envisageable. Lorsque votre photo est enregistrée, divers usages sont bien sûr possibles.

Comment utiliser les photos gratuites de Pixabay ?

L’utilisation est très vaste même pour la création d’un roman. Je n’ai pas eu besoin d’illustrations pour les romans « l’enquête aux portes de l’Enfer » ou « une rose en Enfer », mais si vous devez mettre en valeur vos écrits, ces dessins peuvent être pratiques. Il faudra par contre bien vous focaliser sur la mise en page ou discuter avec votre éditeur pour que les clichés s’inscrivent parfaitement dans votre récit. Il y a des formats à respecter, cela vous évite d’avoir un roman totalement décousu.

  • Vous pouvez utiliser les photos pour la création d’une bande-annonce avec une succession d’images, vous ajoutez une musique et quelques phrases pour susciter l’envie.
  • Les clichés peuvent être remplacés par les vidéos, elles sont aussi gratuites et libres de droits sur Pixabay. Vous devrez ensuite effectuer le montage.
  • La création de la couverture est aussi possible avec ces photos, n’oubliez pas qu’elle est la première chose vue par le lecteur.
  • Vous pouvez illustrer votre livre, créer des bannières pour les réseaux sociaux, mettre en valeur votre site d’auteur

Vous savez désormais tout concernant les images gratuites sur Pixabay. Je vous rappelle qu’il est possible de trouver mes deux romans sur ce site et je vous propose aussi la bande-annonce.

Comment récupérer les vidéos gratuites de Pixabay ?

Vous avez pu constater que les images gratuites sont très intéressantes sur Pixabay, mais si vous souhaitez créer une bande-annonce pour la sortie de votre livre, il peut être une mise à disposition selon vos projets. Certains thèmes sont plus populaires que d’autres comme les vacances, les voitures, les ordinateurs, la nature ou encore le sport, le soleil, voire les massages, les chats, les avions, les femmes sans oublier bien sûr le Covid-19.

  • Vous renseignez le mot-clé relatif à votre recherche et vous aurez des filtres à votre disposition.
  • Il est possible de trouver une vidéo gratuite comme une animation, un ralenti ou encore un accéléré.
  • Vous avez les catégories citées au préalable et la possibilité de choisir la résolution.
  • Si vous utilisez une succession de vidéos ou une seule d’entre elles pour sublimer la sortie de votre roman, je vous conseille de choisir la 4K.
  • Vous pouvez ensuite télécharger les vidéos et vous aurez les mêmes informations par rapport aux photos gratuites.

Vous savez désormais que Pixabay est beaucoup plus pertinent, car il ne propose pas seulement des clichés. Vous êtes en mesure vous aussi d’enrichir la base de données en publiant vos propres photos, illustrations et vidéos. Les contenus seront bien sûr libres de droits comme j’ai pu le spécifier au préalable. De ce fait, vous devez être conscient que vos images seront utilisées par d’autres comme vous pouvez le faire avec les photos présentes. Ensuite, vous aurez besoin d’un logiciel de montage, j’ai utilisé iMovie sur macOS pour concevoir la bande-annonce présente dans cet article. Par contre, les vidéos proviennent de Pexels, une plateforme semblable à Pixabay. N’oubliez pas que le visuel est très important aujourd’hui. Si vous réussissez à attirer le regard des internautes grâce à la couverture d’un livre ou encore une vidéo, vous devrez confirmer cet attrait avec un synopsis de qualité et captivant.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur skype
Skype
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur linkedin
LinkedIn