Créer une couverture de livre : voici ma solution simple et efficace

La création d’une couverture pour un livre est primordiale. Il s’agit du premier élément susceptible d’attirer le regard du lecteur. Si elle est plaisante à regarder, mystérieuse, drôle ou encore terrifiante, vous pouvez déjà le passionner. Il s’attardera ensuite sur votre synopsis et bien sûr votre biographie si vous n’êtes pas un auteur connu. Après l’écriture de votre roman, la couverture est donc essentielle.

Quelle est la composition d’une couverture de livre ?

Que ce soit votre premier roman ou votre dixième, vous devez toujours apporter un vrai soin à la création de votre couverture. Cette dernière doit refléter l’univers de votre livre, mais également envoyer un premier message à votre lecteur. Si ce dernier détourne le regard, vous aurez perdu la partie, alors que s’il est capté, vous devrez continuer à la séduire grâce au résumé.

  • La couverture doit comporter le titre que vous devez déterminer avec la plus grande précision.
  • Il faut ensuite votre nom d’auteur même s’il s’agit d’un pseudonyme.
  • Une ou plusieurs images permettent de créer cette ambiance relative à l’univers de votre livre.
  • Vous pourrez même opter pour une phrase d’accroche si toutefois le titre est court.


La création d’une couverture n’est pas si simple, il ne suffit pas de choisir une image et d’apposer votre titre pour que le livre soit séduisant. Il ne faut pas oublier que le but premier consiste à vous faire connaître, mais surtout à capter l’attention de votre futur lecteur. Généralement, la création du livre est réalisée à la fin de l’écriture, cela vous permet d’avoir l’ambiance dans son ensemble. Vous pouvez toutefois noter quelques idées au cours de la rédaction, cela facilitera la création. Lorsque vous avez des éléments précis, vous devez passer à l’étape suivante : la création.

Comment créer une couverture de livre pertinente ?

C’est à ce moment que j’ai rencontré des difficultés, car je n’ai pas forcément des talents en graphisme. Toutefois, j’ai découvert des aides particulièrement intéressantes et j’ai opté pour deux solutions.

 

Si vous maîtrisez des outils comme Photoshop, vous pourrez facilement créer la couverture de votre livre, mais il faudra chercher des images. Ces dernières doivent impérativement être libres de droits, je vous conseille alors Pixabay ou encore Unsplash et même Pexels pour avoir une qualité optimisée. Vérifiez toujours qu’il est possible de l’utiliser pour un roman, il y a parfois de petites restrictions. Sur des banques d’images comme iStock, vous pourrez acheter des images, mais regardez à nouveau les licences. Si vous avez des doutes, optez pour des photos libres de droit, ce sera beaucoup plus simple.

 

L'enquête aux portes de l'enfer

Création de la couverture par Librinova

J’ai également pu découvrir une application nommée Canva qui vous permet aussi de créer avec des formats adaptés un marque-page, des publications pour les réseaux sociaux (Facebook, Instagram), des foyers et des couvertures pour les livres. Vous aurez des images gratuites à votre disposition, elles peuvent être rangées en fonction de l’univers. Vous sélectionnez le vôtre et vous pourrez même avoir une source d’inspiration. C’est simple, pratique et efficace. J’ai créé une couverture dans son intégralité en jonglant avec les filtres. En enlevant par exemple le fond, vous pouvez créer une image comme sur Photoshop, mais avec une grande facilité. Canva est gratuit, mais vous avez une version Pro, elle vous donne accès à de nombreuses images.

Attention à la qualité de votre image !

Lorsque vous optez pour la solution DIY, vous devez être vigilant à la qualité. Il est préférable d’avoir une largeur de 1200 pixels et une résolution de 300 DPI, cela évite les pixels désagréables. Pensez à renommer votre fichier de préférence en JPG puisque les plateformes peuvent les accepter aisément. N’oubliez pas de choisir une police d’écriture simple, mais efficace. Elle doit être lisible, il faut alors travailler avec pratiquement une vue réelle pour être certain que le lecteur ne devra pas tenter de déchiffrer la couverture de votre livre. Si les solutions évoquées au préalable ne vous conviennent pas, vous pourrez toujours faire appel à des graphismes qui travaillent en freelance. Vous pourrez en trouver sur diverses plateformes comme 5euros ou encore Graphiste.com, voire Fiverr.

Grâce à des professionnels, vous serez certain de profiter pleinement d’une belle couverture. Ces conseils s’appliquent bien sûr pour l’auto-édition, car si vous avez la chance de travailler avec une maison d’édition, elle s’occupera de votre couverture.

Création de la couverture avec Canva

Une rose en Enfer

Quel prix pour la couverture d’un livre ?

Si vous optez pour des images gratuites, un peu d’huile de coude et surtout des logiciels gratuits, vous ne débourserez pas un seul euro. Sur Canva, la partie gratuite est déjà très efficace pour la création de votre couverture. Si vous faites appel à une société d’auto-édition comme Librinova ou encore The Book Édition, il faut prévoir plusieurs centaines d’euros, voire 300 euros si vous souhaitez une version personnalisée. Si vous avez déjà des idées très précises ainsi qu’une photo, vous pourrez avoir une couverture aux alentours de 150 euros. Par contre, pour une création unique avec une retouche, il faut prévoir beaucoup plus. En faisant appel à des freelances, le coût est réduit, mais il est judicieux d’ajouter quelques options pour que votre couverture soit un peu plus sympathique.

Faut-il créer la quatrième de couverture ?

En auto-édition ou avec une société d’édition, vous aurez une réalisation que vous pourrez ou non valider. Cela est aussi valable pour le dos. C’est donc la première de couverture qu’il faut absolument créer si vous ne souhaitez pas déléguer cette conception. Grâce à Internet, vous pouvez facilement obtenir ce que vous souhaitez, il suffit de jongler avec les rendus et surtout inspirez-vous sans copier bien sûr des romans répertoriés dans le même domaine que le vôtre. Par exemple, les livres policiers assez sombres ont tendance à être noirs avec des écritures blanches. Par contre, les contenus dédiés aux enfants sont un peu plus colorés au même titre que les romans romantiques par exemple. Prenez le temps de créer votre couverture pour qu’elle soit à votre image et dans cet article, vous avez pu trouver les deux créations pour mes romans. N’oubliez pas que la simplicité est souvent la meilleure.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur skype
Skype
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur linkedin
LinkedIn